Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Staple.ch | 19 décembre 2018

Remonter la page

Top

0 commentaire

Etends ta culture : Black Panther Party

Etends ta culture : Black Panther Party

Cette année, c’est l’anniversaire du Black Panther Party. Il y a cinquante ans, tout comme le mouvement actuel Black Lives Matter, le parti avait pour ambition première de lutter contre les abus de pouvoir des policiers à l’encontre des noirs américains. Rétrospective.


 

C’est sous le soleil californien, plus précisément à Oakland, que le parti des Black Panthers prend naissance,  avec comme fondateurs, deux amis rencontrés sur les bancs de l’université, Huey Newton et Bobby Seale. C’est alors gorgés des idées de Malcolm X qui prônait à l’époque un nationalisme noir et inspirés par quelques idées communistes, que les deux hommes fondent leur propre idéologie. Celle-ci sera d’ailleurs affirmée dans un manifeste, le Ten-Point Program, qui signe la naissance du parti en 1966. Les ambitions premières étaient ainsi de lutter contre la violence policière dont souffrait la population afro-américaine dans les années 1960. 

 

En plus d’assurer la défense de la population noire américaine contre les abus policiers, les Black Panthers ont organisé plusieurs actions sociales dont le point central était la santé. Des cliniques gratuites proposant vaccins, dépistages et mesures de réhabilitation ont notamment vu le jour sous l’impulsion du parti. Le Black Panther Party, c’est aussi un mouvement à portée internationale qui prend toute son ampleur lors des jeux olympiques de 1968 au cours desquels, deux athlètes afros-américains ont levé un point ganté, symbole du parti, pour dénoncer la discrimination raciale en Amérique. Mais c’était sans compter sur l’implication du FBI qui, sous fond de paranoïa hooverienne, entendait faire imploser le groupe révolutionnaire en usant d’un vestige de la guerre froide, le programme de contre-espionnage COINTELPRO. Descente de flics, meurtres  et propagation de rivalités entre les différentes factions font le quotidien du parti qui finira par se dissoudre dix-sept ans après sa création. 

 

Le parti rencontrait également plusieurs divergences idéologiques, opposant ainsi les pacifistes aux révolutionnaires qui prônaient la violence, intrinsèque à l’image que l’on se fait du mouvement. Et pourtant aujourd’hui, les panthères noires semblent constituer une source d’inspiration pour nombre de militants noirs américains. La triste suite de bévues policières qui a eu lieu ces dernières années aux Etats-Unis sonne effectivement comme l’écho révélateur d’une fracture ouverte dans une Amérique en proie à ses vieux démons. 

 

Crédit photo : William Shannon


CSMonitor : In Black Lives Matter’s shift to economic issues, echoes of Black Panthers

eurweb : Black Lives Matter echoes the evolution of Black Panther Party 

Libération : Black Lives Matter

Marxist.org : the Ten-Point Program

Commenter